Nouvelles : Un skieur américain ose enfin embrasser son amoureux aux Jeux olympiques

Un skieur américain ose enfin embrasser son amoureux aux Jeux olympiques

Il n'y a pas que les médailles qui comptent.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,142 2.1k Partages

Parfois, même quand on ne décroche pas la médaille d'or, on peut avoir l'impression de gagner gros. 

C'est ce qui s'est passé pour le skieur américain Gus Kenworthy. 

Il n'est pas arrivé premier en ski acrobatique aux Jeux olympiques de Pyeongchang. Ni deuxième. Pas même troisième. Il a terminé 12e! 

Mais au bas de la piste, après avoir donné tout ce qu'il a pu, il a enfin osé embrasser son petit ami, chose qu'il n'aurait jamais pu faire à Sotchi sans craindre des représailles.

Et ce doux moment a été immortalisé par la chaîne de télévision NBC sans qu'il s'en rende compte. 

«Je ne savais même pas que c’était un moment télévisé, mais je crois que c’est merveilleux. Je voulais embrasser mon copain en bas de la piste aux derniers Olympiques, mais j’avais trop peur de le faire. Et là, d’être capable de le faire, de donner un baiser, d’avoir cette affection diffusée à travers le monde, c’est incroyable», a-t-il déclaré, d'après The Guardian.

Même si Gus Kenworthy n'avait jamais pensé que ce moment intime serait diffusé à la télévision, il est heureux qu'il puisse peut-être contribuer à changer les mentalités des gens quant à l'homosexualité. 

«Je crois que c’est la seule façon de changer les perceptions, d'éradiquer l’homophobie et briser les barrières. C’est par la représentation. C’est définitivement quelque chose que je n’ai pas eue quand j’étais enfant. Je n’ai jamais vu un athlète homosexuel aux Olympiques embrasser son copain et je crois que ça m’aurait facilité la tâche. J’espère que ça le fera pour d’autres personnes», a-t-il déclaré

Gus Kenworthy a annoncé publiquement qu'il est gai l'année après avoir gagné la médaille d'argent aux Jeux olympiques de Sotchi. 

Partager sur Facebook
2,142 2.1k Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: Capture d'écran